Bonsoir / Bonjour,


Agacement : à priori, le maitre mot de ces derniers temps, c'est la médiocrité.

Médiocrité des propos et des "fréquentations" de Dieudonné (M'bala M'bala). Que lui est-il passé par la tête pour s'afficher ouvertement avec le président du Front National (parti d'extrême droite française) ? Comment peut-il également affirmer - et le plus sérieusement du monde - qu'au cours de toutes ces dernières années, on a "diabolisé" Jean-Marie Le Pen et son parti... Ah je crois avoir compris. Il s'agit de son nouveau spectacle. Et le titre en est "Subli-minable".


Médiocrité des propos et du programme électoral de Nicolas Sarkozy, vous savez le petit avec une chemise noire*. Programme se résumant à expulser tout ce qui ne serait pas blond aux yeux bleus hors de France, à retirer toute aide financière à ces feignasses de chômeurs, notamment ceux de gauche et qui écoutent Daniel Mermet sur France Inter, et à nettoyer au Karcher notre belle patrie de France. Programme que ne renierait pas notre cher Maréchal Pétain... vous savez celui de Vichy... Y'a du gaz dans l'eau... (mauvaise blague, désolé...)


Nullité : notre Miss France « Poitou-Charentes » nationale a donc fait son défilé de sourires béa au Moyen-orient. Son métier ce n'est pas technico-commerciale pour une marque à consonance allemande de nettoyeurs à eau haute-pression. Mais bien la politique... Et quelle politique... avec un programme aussi creux qu'une noix... Pardon... une noix ce n'est pas creux, il y a quand même à manger à l'intérieur. Il suffit juste d'avoir un bon casse-noisettes à disposition. Et donc le casse-noisettes en chef, c'est Sarko... oops pardon... c'est Ségo... et Ségo, c'est l'haine... Pardon... la haine (mauvaise blague, désolé...) Et à propos de moyen-orient, il existe justement un très bon salon de discussion, le nom c'est... #moyen-orient, et c'est sur le site de Voila : http://tchat.voila.fr/. Vous voilà prévenu. :-)


Je viens de m'apercevoir que malgré ce que je prétendais il y a quelques temps de cela ce billet était quand même un peu acerbe. Ah c'est comme les régimes, on se promets toujours de commencer demain...


Mais c'est promis, le 22 décembre, j'arrête... Et de toute façon, je serai occupé à fournir à la terre de l'énergie positive... (voir texte précédent)


Pour me faire tout de même pardonner, je vous propose un de mes textes de ma composition. Ce n'est pas un texte auto-biographique (je suis blanc) mais quand même un peu (mes égarements sont bel et bien terminés, la preuve, j'arrête ici ma prose...)


Je souhaite à toutes et tous tout le bonheur que vous êtes en droit de mériter...


A bientôt.


AUGUSTUS.


*C'est vrai que je me moque, mais moi je ne fais pas mieux, je mesure 1,65 m... :-)


Creative Commons License
Cette création est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.